Comment créer une douche à l’italienne ?

0
163

La douche à l’italienne est un modèle à la fois esthétique et pratique. Son positionnement plain-pied la place au même niveau que la salle de bain et embellit l’ensemble de l’infrastructure. De plus, l’absence de marches facilite la tâche aux personnes à mobilité réduite. L’installation d’une douche à l’italienne est une tâche assez complexe. Découvrez ici comment créer la vôtre sans difficulté.

Les composantes essentielles de la douche à l’italienne

La structure d’une douche à l’italienne n’est pas fixe. Elle varie en fonction du budget, de la superficie exploitable et de vos préférences. Mais certains éléments restent indispensables à la création de votre douche. Il s’agit notamment de la colonne et du receveur de douche, du système d’étanchéité et des canalisations.

La colonne et le receveur de douche

Ces éléments sont disponibles dans le Kit douche italienne de base. La colonne joue le rôle de sortie vis-à-vis de la tuyauterie tandis que le receveur oriente l’eau vers les canalisations. Ils servent de finition à l’ensemble de l’installation.

Les canalisations

Il s’agit du système chargé de transporter l’eau jusqu’à la douche. Il est composé de tuyaux capables de résister à des pressions élevées et joue un rôle pivot au sein de l’installation. Les canalisations sont encastrées à l’intérieur des murs afin de conserver l’aspect esthétique de votre douche à l’italienne.

Le système d’étanchéité

La structure de la douche à l’italienne la rend assez vulnérable aux fuites. Par exemple, si vous optez pour le kit douche encastrable, le moindre incident au niveau de la colonne de douche peut affecter vos murs. C’est pourquoi les professionnels ajoutent un système d’étanchéité durant l’installation. La nature exacte du système et ses caractéristiques varient en fonction du modèle de douche et des exigences du client.

L’outillage à prévoir dans le cadre de la construction

La mise en place d’une douche à l’italienne nécessite une large gamme de matériaux. Cela inclut notamment :

  • une truelle ;
  • du mortier ;
  • un marteau ;
  • une scie ;
  • de la pâte à colle, etc.

Il revient au professionnel de définir la liste exacte du matériel de construction. Cependant, les éléments précités font partie des plus couramment sollicités. Ils sont faciles à trouver sur le marché et jouent un rôle clé durant l’installation.

Les différentes étapes de l’installation

La création d’une douche à l’italienne se fait en trois principales étapes.

En premier lieu, vous devez procéder à l’encastrement de la tuyauterie. Dans un bâtiment en construction, la tâche est relativement simple. Cependant, si votre domicile est déjà achevé, il faut prévoir une phase de démolition partielle de la structure.

Ensuite, il est nécessaire de garantir l’étanchéité de la structure. Il existe deux méthodes fiables pour y parvenir. La première consiste à placer des membranes d’étanchéité au niveau du sol et des murs. La seconde suppose la mise en œuvre d’un système d’étanchéité liquide. C’est une substance issue du mélange de plusieurs produits et qui rend la surface recouverte parfaitement étanche.

Enfin, il est possible de procéder au carrelage de la douche et à l’installation de la colonne. Cette étape est plutôt simple, mais influence l’aspect final de votre douche à l’italienne. Il est donc indispensable de choisir un carrelage à la fois élégant et esthétique.